SCÉNOGRAPHIE - JUIN 2013

STRETTE

LIEU: INSAS (Bruxelles)                                                            

TEXTE/AUTEUR: dialogue poétique avec Entretien dans la montagne d’après Paul Celan

 

MISE EN SCÈNE: Nicolas Mouzet-Tagawa                            

SCÉNOGRAPHIE: Hélène Bessero et Nicolas Mouzet-Tagawa                    

AVEC: Léa Drouet, Aurélien Labruyère, Nicolas Patouraux, Eline Schumacher, Chloé Winkel                         

LUMIÈRE: Matthieu Ferry, assisté de Noémie Crosse

COSTUMES: Laure Cerbelaud

SON/MUSIQUE: Arnaud Paquotte

EN BREF

«Ils viennent de la nuit la plus noire, la nuit vénitienne, si on veut, éclairée par quelques pauvres lampions d’espoir, une lueur de fête au fond des yeux, mais hagards et tristes à pleurer, ce qu’ils pleurent c’est de la prose… Ils viennent de la folie et de nulle part ailleurs. Ce sont des personnages qui ont surmonté la folie et, pour cette raison, font preuve d’une superficialité déchirante, tout à fait inhumaine et imperturbable. Pour désigner d’un mot ce qu’ils ont de charmant et d’inquiétant, on peut dire

qu’ils sont tous guéris»

Walter Benjamin

DRAMATURGIE DE L'ESPACE

Le travail de scénographie s’est fait avec le metteur en scène avant que les comédiens investissent le plateau. L’objectif était de créer un plateau accidenté pour modifier la circulation des acteurs. Créer un dispositif qui opère par empêchement.

Le travail a consisté à modifier le relief du sol et ensuite à le remplir d’objets manipulables récupérés dans les théâtres. Cet espace était ensuite investi par les comédiens qui mettaient en mouvement le décor tout au long du spectacle pour créer des obstacles, obstruer, cadrer dé-cadrer, cacher et découvrir les petits événements de la parole.

RECHERCHE/ CROQUIS

dessins préparatoires: Hélène Bessero

© 2016 Hélène Bessero. Créé avec Wix.com