SCÉNOGRAPHIE- MARS 2017

PRÉFACE

LIEU: TLH (Sierre)                                                            

TEXTE/AUTEUR: Préface du "Procès" de Kafka rédigé par Bernard Groethuysen

CRÉATION/JEU/VIDEO: Léonard Bertholet

DRAMATURGIE: Manon Krüttli                           

IMAGE: Gianluca Colla                    

COSTUME: Iris Aeschlimann                          

REGARD EXTÉRIEUR MOUVEMENT: Tamara Bacci

REGARD EXTÉRIEUR JEU: Mélanie Lamon et Nora Steinig

EN BREF

"Au premier plan, un écran et derrière, un homme. Un homme qui parle. Un homme qui parle des hommes ; de ses angoisses, ses solitudes, ses culpabilités et ses amours. Un corps aussi. Sur scène et sur l'écran. Comme pour mieux raconter la multiplicité de nos réalités alors même que « nous vivons que dans un des mondes, le nôtre ». C'est à une rêverie éveillée que nous sommes convoqués. Un endroit où le corps se fait pensée et où la pensée prend corps.

 

C'est un essai philosophique de Bernard Groethuysen qui constitue le point de départ de Préface, projet transdisciplinaire du comédien, danseur et metteur en scène Léonard Bertholet. Faisant dialoguer dans un même espace-temps, théâtre, danse et vidéo, l'artiste valaisan cherche – en véritable homme-orchestre – à faire émerger sur scène l'état de penser."

Léonard Bertholet

LA SCÉNOGRAPHIE

Le décor est une structure métallique cubique autonome sur laquelle est accroché un tulle sur lequel sont projetées des images. Nous avons décidé de faire une structure sur roulette pour que l'espace se déplace avec Léonard. Il contrôle l'ensemble des effets lumineux, et des projections de l'intérieur.

Ce cube cherche à produire de l'espace en délimitant une surface d'air qui entoure le comédien. Le cube évoque à la fois la cage, et "son monde", le lieu d'où il parle, le monde depuis lequel il parle.

RECHERCHES

photo maquette: Hélène bessero

maquette préparatoire: Hélène bessero

© 2016 Hélène Bessero. Créé avec Wix.com