SCÉNOGRAPHIE ET COSTUMES - DÉCEMBRE 2012

ENFANT 0

LIEU: BALSAMINE (Bruxelles)                                                            

TEXTE/AUTEUR: "Enfant o" de Céline Orhel

 

MISE EN SCÈNE: Céline Orhel                                                

AVEC: Philippe Grand’ Henry, Fabien Magry, Anaïs Moreau, Anna Moysan, Adeline Rosenstein                        

CRÉATION LUMIÈRE: Ledicia Garcia

CRÉATION SONORE: Arnaud Poirier

photos: Hichem Daes

EN BREF

"Enfant Zéro raconte le parcours initiatique d’un individu N° Zéro, nouvel arrivant sur une terre de ruines et d’inconnu. En lui des voix ancestrales résonnent.

C’est l’histoire d’un Chaos, d’une pensée qui se cherche, d’un flot de questions qui 

débordent d’un cerveau trop fragile… De quoi sera fait l’Avenir?

Que deviendront les traces du passé? Quel paysage..? Quelle utopie...? A qui, à quoi s’accrocher ? Quelle parole ? Quel espoir ? L’enfant Zéro cherche en vain à se définir entre hier et demain à l’aube d’un futur incertain.

Le projet Enfant Zéro est un processus de recherche théâtrale qui va de l’écriture à la

composition scénique, plastique, visuelle et sonore.

Un oratorio à cinq acteurs et un ordinateur. 

Un laboratoire de recherche vers une théâtralité électro-métaphysique..." 

Céline Orhel

photos: Hichem Daes

photos: Hichem Daes

DRAMATURGIE DE L'ESPACE

Le travail de scénographie s’est fait en étroite collaboration avec celui de la lumière.

Ce texte est avant tout l’écriture d’un mythe dans lequel des figures se rencontrent, échangent et évoluent. L'univers dans lequel grandit ce mythe n’est pas le nôtre. Il comporte une dimension poétique qui implique, pendant le temps de la représentation, d’inviter le spectateur dans un univers mental, hors du temps.

L’espace part d’un vide, résultat d’un trop-plein, dont ces personnages sont les dernières reliques, par leurs voix et leurs corps. Les recherches iconographiques ont été influencées par des paysages brumeux et inhabités de l’hémisphère nord, de reflets marins ou encore d’horizons troubles. Ces images empruntées

à la réalité, nous avons tenté de les emmener vers une esthétique de l’abstraction, pour fabriquer un monde à la fois minimaliste, artificiel et épuré, découpant les corps des acteurs sur une page blanche en suspension où ils inscriront leur histoire.

COSTUMES

photos: Hichem Daes

RECHERCHE COSTUME / CROQUIS

croquis costumes: Hélène Bessero

© 2016 Hélène Bessero. Créé avec Wix.com