SCÉNOGRAPHIE - SEPTEMBRE 2013

LA DOUZIEME BATAILLE D'ISONZO

LIEU: Petithéâtre (Sion)                                                            

TEXTE/AUTEUR: "La douzième bataille d'Isonzo" d'Howard Barker

 

MISE EN SCÈNE: Mathieu Bessero-Belti                                                

AVEC: Élima Héritier et René-Claude Emery                         

LUMIÈRE: Patrick "Lulu" Jacquérioz

ATELIER CORPOREL: Laure Dupont

SON: Julien Pouget

MASQUES ET COSTUMES: Gilles Brot

Photo: Lulu Jacquérioz

EN BREF

"Tenna, une jeune fille de 17 ans, et Isonzo, un très vieil homme au bord du tombeau, viennent de se marier. Leur union, renforcée par leur cécité supposée, est mise en jeu dans

un dialogue saccadé, plein de poésie brutale et d’érotisme. Les deux époux attisent l’atmosphère torride de cette Douzième Bataille d’Isonzo, quête d’amour absolu entre pulsion de vie et baiser de la mort."

Éditions THEATRALES

Photo: Céline Ribordy

Photo: Céline Ribordy

LA SCÉNOGRAPHIE

 

Le fait que les deux personnages soient aveugles a influencé la recherche scénographique qui s’est concentrée sur d’autres sens que celui de la vue. Le spectacle démarre dans un noir intense. On entend les pas des comédiens dans l’eau du bassin encore invisible. Un léger écho est perçu lorsque le dialogue s’entame. Un puit de lumière met petit à petit les personnages en lumière et s’intensifie tout au long du spectacle venant dévoiler, grâce aux reflets aquatiques, le plafond voûté du petithéâtre qui se transforme en une espèce de cave humide, le lieu confiné et étrange où prendra lieu la nuit de noce violente et érotique de Tenna et Isonzo.

RECHERCHES/ CROQUIS

dessins préparatoires: Hélène bessero

photo maquette: Hélène bessero

© 2016 Hélène Bessero. Créé avec Wix.com